La résidence

Une résidence d’architecture & d’urbanisme
à Saint-Sauveur-Village
Saint-Sauveur villages, vue aérienne

« Révéler les richesses et ressources de
la commune, et imaginer ensemble
comment la réhabiter. »

-Territoires pionniers-
Vivre et expérimenter
à Saint-Sauveur-Villages

Pendant six semaines, réparties entre juin et novembre 2021, Rose, Chloé et Maud, architectes et urbanistes, travailleront à Saint-Sauveur-Villages. Vivre et travailler sur place, tel est le principe d’une résidence, afin de se laisser imprégner du lieu, s’ouvrir à la rencontre, et offrir des espaces d’échange, de partage et d’expérimentation collective. L’intention est d’offrir des regards étrangers sur ce territoire, et de créer des opportunités de rencontre, en un geste tendu vers les élus et habitant.es du territoire.

Cette résidence a pour intention de rendre visible ce qui est là et qui constitue la culture propre à ce territoire, de révéler des potentiels et opportunités. Il ne s’agit pas de concevoir un projet, mais plutôt de produire une pensée, un récit avec et pour ceux qui vivent ici, dans le but d’aider à révéler et façonner des visions partagées du territoire, en vue d’imaginer collectivement comment le « réhabiter » dans une perspective biorégionale.

Une résidence, portée par Territoires Pionniers

Cette résidence est portée par Territoires pionniers | Maison de l’architecture – Normandie, dans le cadre de son Laboratoire des territoires. Structure régionale de médiation architecturale et urbaine basée à Caen et membre du réseau des Maisons de l’Architecture, Territoires Pionniers mène des projets de terrain durables et singuliers. Que ce soit par des ateliers, des résidences, des rencontres et événements publics, elle participe activement à la transformation écologique et sociale des territoires en ouvrant des espaces d’échange et d’expérimentation qui associent habitants, professionnels, élus et acteurs locaux là où ils vivent. 

Un vecteur de liens fertiles

Depuis le 1er janvier 2019, la commune nouvelle de Saint Sauveur Villages a vu le jour, née de la fusion de sept communes du Centre Manche : Ancteville, La Ronde Haye, Le Mesnilbus, Saint Aubin du Perron, Saint Michel de la Pierre, Saint Sauveur Lendelin et Vaudrimesnil. La volonté de la nouvelle équipe municipale est de réfléchir aux futurs projets pour la commune pour les dix, vingt, trente années à venir, en concertation avec tous les habitants qui le souhaitent. Dans ce contexte, la résidence ambitionne de s’inscrire dans cette volonté de co-construction avec les habitants, et s’appuiera aussi sur les actions de sensibilisation auprès de différents publics, déjà menées par le Parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin et la communauté de communes Coutances Mer et Bocage.  

Cette résidence du Laboratoire des territoires est menée à Saint-Sauveur-Villages par Territoires pionniers avec le soutien de la direction régionale des affaires culturelles de Normandie, la Région Normandie, du Parc Naturel Régional des marais du Cotentin et du Bessin, la commune de Saint-Sauveur-Villages en collaboration avec la Communauté de communes Coutances Mer et Bocage.
https://www.territoirespionniers.fr/maison-architecture-normandie/

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer